Return to site

La mutation bancaire et les monnaies alternatives?

La mutation du secteur bancaire passe par les monnaies alternatives

La révolution du système monétaire

Qu'est-ce que la monnaie virtuelle? bitcoin?

Une monnaie alternative ou dite de substitution n'est pas une monnaie officielle mais comme la monnaie officielle elle a son propre court et est cotée sur un marché de gré à gré (non réglementé). Il est possible de trouver certaines monnaies alternatives sur des marchés réglementés souvent détenus par les banques.

La monnaie virtuelle de substitution la plus utilisée mondialement est le "bitcoin"il possède son propre court. Son rythme de création est géré informatiquement et varie, la quantité de monnaie créée et programmée par le système et limitée. Il possède tout d'une monnaie officielle sauf une chose : la traçabilité des opérations qui restent anonymes comme son créateur et non contrôlée.

Les risques de ces monnaies de substitution : 

- La haute spéculation non contrôlée, en limitant les quantités émises et en fluctuant le rythme de création. 

Ex: le bitcoin fait preuve d'une pénurie organisée ce qui peut faire de lui un vrai produit d'investissement et donc de spéculation.

- Valeur non garantie, la seule règle de ces monnaies connues par exemple le bitcoin est l'offre et la demande, ce qui rend la volatilité aussi haute que basse.

- Le financement criminel et du terrorisme, les transactions effectuées sont totalement anonymes ce qui est un attrait conséquent pour le financement du crime et de l'illicite, en passant par le blanchiment d'argent.

- La liquidation limitée, aucune assurance ne peut conserver la convertibilité des monnaies alternatives comme bitcoin. L'Etat à la possibilité d'interdire l'utilisation de cette monnaie et donc de perdre la totale valeur, de plus un portefeuille de bitcoin peut se racheter uniquement s'il y a un acheteur. Cela rend cette monnaie risquée et difficilement praticable. Ce système ne garantit en rien qu'il puisse s’effondrer en un clin d’œil.

Ces procédés de monnaies alternatives pourraient bien intéresser les organismes bancaires pour les façonner à être accessibles de tous en mesurant le risque.

Il se pourrait bien que le glas de la fin d'un monde bancaire ait sonné !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly